« J’étais cet homme invisible parmi les ombres de la rue », Michel, ancien SDF 2

# A. C. Balaam #

Complétez le texte avec les mots donnés en haut!Complete the text with the words given at the top.
   arrivant      avoir      buvais      Dès      entière      entretenais      habitais      laissait      ordinaire      perdre      précaires      réguliers      sol      toit      trottoirs      urgence      vendanges   
Tout avait bien commencé : j’ avant en Corse. J’avais une vie . Je n’ai pas fait d’études donc assez tôt j’ai enchaîné les boulots : ouvrier en bâtiment, saisonnier pendant les , dans les champs de clémentines, de melon. J’arrivais tant bien que mal à des contrats de travail de 6 à 12 mois, j’avais des revenus . Loin de ma famille, j’étais hébergé par une dame, j’ son jardin et faisais des travaux dans sa maison et elle me dormir dans une des chambres du pavillon.

Avec des amis, après une journée de travail, je un verre de vin. Et d’un verre par semaine dans un bistrot, je me suis mis à boire à une bouteille dans la journée seul dans ma chambre… D’abord ma voiture, puis mon logement, ensuite mes amis et enfin mon travail, l’alcool m’a tout fait . L’alcool a causé ma perte !

J’ai quitté la Corse en 2015. En sur le continent, j’ai pris le train pour aller à Marseille. le premier soir, j’ai dû dormir à la rue. J’ai commencé à chercher de l’aide auprès des associations pour avoir un . Un foyer d’ m’a accueilli pendant 9 jours mais après je devais libérer la place. Et les autres centres d’accueil n’avaient plus de places de libre. Je commence à dormir à même le dans les quartiers dont j’ai longtemps arpenté les . Les échecs pavaient le chemin de l’espoir.